Cubibar » Conseils » Comment est fait le vin de rose ?

Comment est fait le vin de rose ?

Tout le monde aime le rosé. C’est le vin chaud parfait. C’est toutes les jolies saveurs de fruits d’un rouge, mais il fait froid et rafraîchissant comme un blanc. Le meilleur des deux mondes. J’ai demandé à tous les invités sur nos circuits de vin cette question: «Comment faites-vous la rose?» Je dirais que moins de 10% ont répondu correctement. Ce n’est pas un concept compliqué, mais ce n’est pas non plus quelque chose que nous pensons. La réponse habituelle que j’ai est de mélanger vin blanc et rouge ensemble. Une conclusion logique parce que c’est comme ça qu’il fonctionne avec la peinture! Pas avec du vin. Je veux dire, ça marchera mais, en fait, il ne peut pas être étiqueté rosé si c’est comme ça qu’il est fait. (Il y a une exception, voir ci-dessous).

Ça commence avec les raisins.

La clé pour apprendre le processus de fabrication du vin de rose, vous devez d’abord comprendre l’anatomie du raisin. Un raisin a 3 composants principaux : la peau, la semence et la pulpe. La pulpe, ou le jus à l’intérieur du raisin, est une couleur gris laiteux, principalement claire. C’est le cas pour tous les raisins même si la peau est verte, jaune, rouge, bleue ou noire. Les raisins noirs ont un pigment qui donne la couleur rose. Plus la peau d’un raisin est foncée, plus un vin est foncé et plus opaque. Un raisin vert ou jaune ne peut jamais devenir vin rouge parce qu’il n’y a pas de couleur dans leurs peaux. Certains vignerons pourraient jeter des raisins blancs dans leur rose, vous savez, juste pour confondre les choses.

Limited Skin Contact

La méthode dominante pour faire du rosé est de minimiser la macération ou le contact cutané. La Macération est le processus de garder le jus avec les peaux sombres de raisins rouges. Plus le jus est long, les peaux flottent autour de la couleur qui va s’infiltrer dans le jus. Pour la rose, cela arrive avant même la fermentation. Le temps total de macération pour rosé est de moins de 24 heures. Encore une fois, même dans ce court temps, plus les peaux restent, plus il sera foncé. Une rose de couleur de saumon très pâle n’aurait pu avoir que le contact de la peau pendant une heure. Des roses roses plus pures auront été plus longues. Une fois que le vigneron est heureux de la couleur, elle transfère le jus à la presse. La presse sépare le jus des peaux. Le jus rose fini sa fermentation dans un cuve.

Saignée Méthode de fabrication du rosé

Une autre méthode de fabrication du rosé est la méthode saignée. Saignée signifie littéralement saigner, les Français peuvent peindre tout à fait l’image, whoa. De toute façon, pour faire noircir un vin rouge, un vigneron saignera un peu de jus, en remontant les peaux au rapport jus, donc plus le vin sera foncé. Cette méthode est généralement un rosé et après-vente est plus un sous-produit qu’un vin intentionnel.

Vin rouge et blanc

Seule la région de Champagne permet la méthode de mélange. Fondamentalement, à la fin de la première fermentation, ils vont plop dans un peu de Pinot Noir pour la couleur. En ce qui me concerne, le champagne peut faire ce qu’ils veulent tant qu’ils continuent à faire ces trucs de bouillon.

Quelle est la température idéale pour servir la rose?

Dites-moi votre rosé préféré dans les commentaires ci-dessous.