Quel vin servir avec un plateau de fromage : une association délicieuse et raffinée

Déguster du vin et du fromage est un véritable plaisir que beaucoup apprécient. Pour sublimer cette expérience, il est essentiel de choisir le bon accord entre ces deux produits afin d’en révéler toutes les saveurs. Dans cet article, nous vous donnerons des conseils et astuces pour trouver l’alliance parfaite entre vin et fromage lors de la composition d’un plateau.

Les différents types de fromages

Avant de se lancer dans l’association vin et fromage, il convient de connaître les différentes catégories de fromages. En effet, les textures, saveurs et intensités aromatiques peuvent varier considérablement d’un fromage à l’autre, influençant ainsi le choix du vin idéal.

Fromages à pâte molle

Cette famille regroupe des fromages à la texture crémeuse et moelleuse, tels que le Brie, le Camembert ou le Coulommiers. Leur goût peut être doux ou plus prononcé selon leur affinage.

Fromages à pâte pressée non cuite

Ils sont élaborés à partir de lait cru et comprennent notamment les Tommes, le Saint-Nectaire ou encore le Morbier. Ils offrent une texture ferme et leurs saveurs sont marquées par des notes fruitées et florales.

Fromages à pâte pressée cuite

Le Comté, le Beaufort et l’Emmental sont quelques exemples de cette catégorie. Leur pâte est cuite avant d’être pressée, leur conférant une texture dense et des arômes complexes allant du fruité au noisetté.

Fromages à pâte persillée

Ces fromages sont caractérisés par le développement de moisissures bleues ou vertes à la surface ou à l’intérieur de leur pâte. Parmi eux, on compte le Roquefort, la Fourme d’Ambert ou encore le Bleu d’Auvergne. Leurs saveurs sont intenses, marquées par des notes épicées et salées.

Faire les bons accords vin-fromage : principe et règles de base

L’accord optimal entre un vin et un fromage permet d’équilibrer les saveurs tout en soulignant leurs spécificités sans qu’ils se masquent mutuellement. Voici quelques principes pour bien les associer :

  • Favoriser les accords régionaux : pour une alliance réussie, il est souvent conseillé de servir ensemble des vins et des fromages provenant de la même région.
  • Misez sur l’équilibre entre les intensités aromatiques : il ne faut pas hésiter à assortir des fromages forts avec des vins puissants et corsés, et des fromages doux avec des vins légers et délicats.
  • Opposer les textures : un fromage crémeux s’associera volontiers avec un vin frais et pétillant, tandis qu’un fromage sec et dense se mariera bien avec un vin moelleux ou gras.

Quel vin pour chaque type de fromage ?

Maintenant que vous connaissez les règles de base, voici nos recommandations pour choisir le vin approprié en fonction des différentes familles de fromages :

Vin et fromages à pâte molle

Les vins qui accompagnent le mieux les fromages crémeux sont généralement frais et fruités. Optez pour des vins blancs secs comme le Chardonnay, le Sauvignon Blanc, le Sancerre ou encore l’Aligoté, qui contrebalanceront la richesse de ces fromages. Les amateurs de rouge préféreront des vins légers et peu tanniques, tels que le Pinot Noir ou le Beaujolais Villages.

Vin et fromages à pâte pressée non cuite

Ces fromages nécessitent des vins qui soulignent leurs arômes fruités et floraux sans les dominer. Les vins blancs de Loire (Chenin Blanc, Menetou-Salon) sont des choix judicieux, de même que les vins rouges aux tanins modérés (Côte-de-Beaune, Saint-Émilion).

Vin et fromages à pâte pressée cuite

Pour ces fromages à la texture dense et aux saveurs complexes, privilégiez des vins blancs puissants et structurés (Chardonnay de Bourgogne, Riesling d’Alsace) ou des vins rouges charpentés et épicés (Gigondas, Pessac-Léognan). Un vin jaune du Jura peut également être une option intéressante.

Vin et fromages à pâte persillée

Le mariage avec ces fromages puissants demande des vins capables de résister à leur caractère. Les vins blancs liquoreux (Sauternes, Jurançon moelleux) sont particulièrement adaptés grâce à leur douceur et leur ampleur en bouche. Pour les rouges, misez sur des crus tanniques et corsés, comme un Madiran ou un Cahors.

Composer votre plateau de fromages et de vins : astuces pour le réussir

Voici quelques conseils supplémentaires pour créer un accord vin-fromage harmonieux et adapté à vos convives :

  • Penser à la diversité : sélectionnez des fromages variés en termes de textures et de saveurs. Privilégiez entre 5 et 7 fromages différents, sans oublier un représentant de chaque famille.
  • Adapter votre choix selon les goûts de vos invités : si certains préfèrent les fromages doux, assurez-vous d’inclure quelques options plus légères, tout en proposant également des alternatives pour amateurs de saveurs intenses.
  • Servir les vins à la bonne température : un facteur primordial pour mettre en valeur leurs arômes. Les blancs sont généralement servis frais (8 à 10°C), tandis que les rouges sont appréciés à une température légèrement plus élevée (12 à 14°C).
  • Associer plusieurs vins à votre plateau : si vous proposez un large panel de fromages, n’hésitez pas à offrir plusieurs options de vins pour satisfaire les goûts de chacun.

En somme, créer un accord vin et fromage réussi réside principalement dans l’équilibre entre les intensités aromatiques et les textures. Favorisez les associations régionales et n’ayez pas peur d’expérimenter pour découvrir de nouvelles combinaisons savoureuses.